[Podcast] Épisode 6 – Savoir définir ses objectifs

Ressources :

L’épisode Oser Agir
L’épisode Comment trouver l’idée du siècle ?
Article Comment apprendre une langue en 5 min par jour ?
Application Duolingo
Application Mosalingua

Retranscription :

Bonjour à toi penseur de liberté,

Aujourd’hui, j’aimerais te parler de l’importance de savoir définir ses objectifs pour atteindre ta ou tes libertés.
Parce que s’il était important que je te parle de l’intérêt de savoir oser agir ou de trouver l’idée du siècle, il est tout aussi important de savoir définir ses objectifs.

Sinon tu seras incapable de savoir mesurer ton avancement.
Et savoir tout simplement si tu es dans la bonne voie pour atteindre la ou les libertés que tu vises !

D’abord, parlons un peu de la liberté

Comme je l’ai toujours dit dans mon podcast, je ne considère pas qu’il n’y ait qu’une forme de liberté.
Chacun à sa propre définition en fonction de ses propres besoins, de sa façon de penser ou de sa culture.

La liberté la plus connue étant sans doute la liberté d’expression.
Mais elle est loin d’être la seule.

Par exemple il y a la liberté de choisir ton travail, autrement dit de faire le travail que tu veux.
Voir même la liberté de ne plus avoir de patron et d’être ton propre patron à ton compte.
Pour pouvoir faire ce que tu veux, comme tu veux.

Mais il peut y avoir aussi la liberté de pouvoir s’habiller comme tu veux.
D’aimer et te marier avec qui tu veux, ou même de ne pas te marier.
La liberté de choisir librement une religion, ou de ne pas en choisir du tout.

Je précise ces dernières libertés, car si elles sont considérées comme acquises en France.
Je sais que je peux avoir des auditeurs qui doivent encore se battre pour pouvoir atteindre ces libertés.

Il y a aussi des libertés plus légères, comme avoir la possibilité de manger ce que tu veux.
Ce qui me parle, car c’est une liberté que j’ai déjà réussie à atteindre en gardant l’objectif de courir 2 fois par semaine.

Tout simplement parce que j’ai un métabolisme qui favorise la prise de poids.
Et je préfère avoir pour objectif de me contraindre à courir 2 fois par semaine plutôt que de ne pas pouvoir manger ce que je veux.

Voilà au moins une liberté que j’ai su m’offrir en tenant maintenant mon objectif depuis plus d’un an.
Mais c’est un objectif, voir même un combat, de tous les jours !

Ton premier objectif va donc d’être tout simplement de trouver la liberté ou les libertés que tu souhaites obtenir

Ou autrement dit, de trouver ton ou tes buts de vie.
Parce que si tu ne sais pas ce que tu vises dans ta vie, comment veux-tu te donner des objectifs ?

On est bien d’accord que je ne peux pas trouver à ta place ta ou tes libertés souhaitées.
Il va peut-être falloir que tu te poses 5 minutes et que tu y réfléchisses un peu.

Par contre, je peux te poser les bonnes questions pour t’aider à trouver la réponse.
Mais quelles sont-elles ?

  • Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?
  • Qu’elles sont tes passions ?
  • Qu’est-ce que tu aimerais faire, mais que tu ne peux pas ?
  • Si tu étais sûr de réussir tout ce que tu entreprends, que ferais-tu ?

N’hésite pas à jouer le jeu et à mettre en pause le podcast si tu as du temps maintenant.
Sinon revient écouter ces questions plus tard quand tu auras le temps d’y répondre.

Allez, pour te laisser plus de temps pour y réfléchir voyons mon cas

Aujourd’hui j’ai deux libertés en tête.
Je dis aujourd’hui, car le besoin d’atteindre une liberté va et vient en fonction de nos nouveaux besoins ou de si on a déjà réussi à atteindre les autres.

Il y a d’abord la liberté financière.
Beaucoup de personnes en parlent sur internet, chacun a un peu sa définition.

Voici la mienne.
Pour moi, la liberté financière est « le fait de permettre à ma famille de garder un niveau de vie agréable même en perdant une source de revenu ».
Autrement dit, pour l’atteindre il faudrait que j’aie suffisamment de compléments de revenus pour que même si je venais à perdre mon emploi, je sois toujours en mesure de garder le même train de vie.

Et cette liberté j’en suis encore loin.
Car mon salaire est le principal revenu de mon foyer.

Mais j’y travaille et c’est le plus important.

Ma seconde liberté serait de pouvoir habiter dans la maison de mes rêves.
Une belle maison avec un jardin et proche de la nature pour que je puisse faire mes footings en m’en prenant plein les yeux.
Mais aussi pour pouvoir faire de belles randonnées avec ma famille.

J’aurai bien une troisième liberté en plus à te donner, mais je ne peux pas t’en parler pour l’instant.
J’espère avoir l’occasion de t’en dire plus très bientôt.

Dans tout ça, je ne t’ai pas encore parlé de comment définir ses objectifs

C’est un peu le titre du podcast après tout.
Et bien on y est le moment est venu !
Voyons comment définir ses objectifs.

Un objectif cela peut être le moyen pour aller directement vers ta liberté.
Malheureusement, il est souvent très compliqué d’atteindre sa liberté en une fois.

C’est pour ça qu’il est souvent conseillé pour définir ses objectifs de les découper en petit palier ou en plusieurs étapes successibles à atteindre.
Parce que c’est beaucoup plus motivant de réussir régulièrement de petits objectifs qu’en avoir défini un très difficile à atteindre.
Voir complètement inatteignable pour l’instant.

Il serait vraiment dommage d’abandonner en milieu de chemin juste parce que l’objectif était trop ambitieux.
Et pour la même raison, si tu as déjà défini des objectifs pour atteindre ta liberté, n’hésite jamais à les redécouper en plus petite étape si tu penses que cela peut t’aider.

Cela peut être très utile pour garder ta motivation si jamais tu prends du retard, ou que tu t’éloignes temporairement de tes objectifs, mais que tu veux continuer à avancer.
Car dès fois dans la vie, c’est un pas en avant et deux pas en arrière.

La seule chose qui te permettra de continuer à avancer dans ces moments-là sera ta motivation et ta régularité.
D’où l’intérêt de définir tes meilleurs objectifs.

Quand tu vas définir tes objectifs, garde en tête qu’ils doivent te rendre fier

C’est pour ça qu’il est important qu’un objectif soit atteignable, parce que s’il ne l’est pas tu ne pourras jamais être fier de l’avoir accompli.
Si tu es fier d’avoir accompli un objectif alors tu seras encore plus motivé à en accomplir un autre puis un autre, un peu comme un jeu, jusqu’à atteindre ta liberté.

Pour qu’un objectif puisse te rendre fier, il faut idéalement que tu puisses en parler aux autres.
Afin qu’eux aussi puissent fier de toi et te rebooster en te disant que tes efforts n’ont pas été inutiles.

Repense donc au fait que j’aille courir deux fois par semaine.
Quand j’en parle à mes proches, ils sont contents de me voir motivé et en bonne santé.
Cela me motive d’autant plus à continuer de le faire.
Autant pour moi que pour eux.

Mais définir ses objectifs, cela nécessite qu’ils soient mesurables

Et oui, si tu ne définis pas une mesure, un moyen de dire « j’ai atteint mon objectif », comment vas-tu faire pour savoir que c’est le cas.

Prenons un exemple très simple.
Si ta liberté est de maîtriser une nouvelle langue.

Il faut déjà que tu commences par définir qu’est-ce que serait vraiment pour toi « maîtriser une langue ».
Car si tu ne sais pas où tu veux aller, tu ne pourras jamais définir ton arrivée !

Est-ce qu’il faut que tu saches « te débrouiller », « tenir une conversation relativement bien », « parler parfaitement la langue » ou peut-être juste savoir « lire » cette langue, car tu n’as pas besoin de la parler ?

Une fois que tu sais concrètement où tu veux aller, tu vas pouvoir devoir définir tes objectifs.
Comme je te l’ai dit précédemment, il vaut mieux idéalement découper en plusieurs étapes à franchir successivement.

Il faudra par exemple, définir un temps de travail.
Pourquoi ne pas commencer par 5min de travail par jour ?
Pour augmenter ensuite si tout se passe bien.

Je sais que cela à l’air impossible de maîtriser une langue en 5 min par jour.
Et pourtant j’ai rédigé un article pour t’expliquer comment.
Il existe des applications comme Duolingo ou Mosalingua qui te permettent d’apprendre une langue à partir de 5 min de travail par jour.

Moi par exemple, cela va faire 6 mois que je m’améliore en anglais à raison de 5 à 10 min d’anglais par jour.
Ce qui m’équivaut à minima à 15h de travail d’apprentissage.

Pour moi ce palier d’objectif me convient.
Mais imagine que tu aies besoin d’aller beaucoup plus loin que moi.

Tu commences par 5 min d’anglais, puis 10 et si tout se passe très bien tu pousses à 30 min d’exercice par jour.
Imagine qu’avec 30 min d’anglais par jours cela te ferait 90 heures d’apprentissage d’une langue en 6 mois, soit 180 heures d’anglais à l’année.

Ça serait quand même un très grand pas pour atteindre la liberté de maîtriser une nouvelle langue.
Et si tu trouves que ça n’est pas assez, qu’est-ce qui t’empêcherait de pousser l’expérience encore plus loin si tout se passe très bien pour toi ?

Toujours est-il qu’il faut être fier d’avoir atteint ses objectifs.
Et à l’heure où je te parle, je suis très fier d’être en mesure de te dire que j’ai atteint les 150 jours de travail d’anglais
Mais aussi que j’ai à la fois appris et révisé plus de 700 mots et expressions.

Vois-tu l’intérêt de mesurer tes objectifs et tes résultats.
Je sais où j’en suis aujourd’hui, je sais si j’ai bien travaillé ou non par rapport à ma propre liberté.
Et je suis en mesure de quantifier tout ça pour pouvoir t’en parler !

En ce qui concerne mes propres objectifs

Pour rappel, je t’ai dit que j’avais deux libertés qui m’intéressent actuellement :

  • d’une part la liberté financière
  • et d’autre part vivre dans une belle maison dans un beau cadre

Concernant la liberté financière.

Quand j’ai commencé, mon objectif global était de me trouver une activité à côté de mon travail.
Je pensais que ça serait simple, je devais certainement être trop présomptueux.

Comme c’était plus difficile que ce que je pensais et que je souhaite garder ma motivation, j’ai revu mes objectifs à la baisse.
Mon premier objectif est tout simplement de gagner mon premier euro.
Pour moi ça serait maintenant un très grand pas.

Mais aussi, vu que c’est lié à mon activité de blogging et de podcasting, savoir que j’ai pu t’aider fait aussi parti de mes objectifs.
Je m’étais aussi mis simplement l’objectif d’avoir un « merci » ou tout autre commentaire équivalent.

Et bien j’ai eu ce premier merci la semaine dernière, et je peux te dire que cela m’a mis chaud au cœur.
Car cela confirme que je ne fais pas tout ça pour rien.

J’ai pu au moins aider une personne ce qui est une grande avancée pour moi, cela fait vraiment du bien au moral vu le temps que je te consacre !

Concernant ma liberté de vivre dans une belle maison et un beau cadre.

Là aussi, c’est compliqué, mais je ne désespère pas.
Je vis dans le sud de la France, et l’immobilier c’est très cher.
Très très cher.

Bon d’accord, le prix de l’immobilier n’atteint pas les sommets parisiens.
Mais quand je me dis que je suis loin d’être malheureux et que ma liberté est encore si loin, je ne peux pas m’empêcher d’avoir une pensée pour toutes les personnes encore plus démunies que moi.
Et donc potentiellement encore plus loin que moi de leur propre objectif.

Mais bon, séchons notre petite larme, car nous sommes ici pour parler d’objectifs.
Et donc pour atteindre cette liberté, mon premier objectif a été de devenir propriétaire d’un appartement.

Alors c’était loin d’être mon appartement idéal.
D’ailleurs pour l’anecdote, ma compagne ne pensait même pas que nous l’achèterions.
Pour elle, c’était plutôt une visite de politesse.

Mais nous l’avons pris.
Et au lieu de payer un loyer mois après mois pour au final donner notre argent à un autre.
Nous remboursons notre banque mois après mois, nous permettant de devenir petit à petit les vrais propriétaires des lieux.

Et le simple fait de rembourser notre emprunt est une série d’objectifs vers notre liberté.
Car chaque mois de remboursement est une étape de franchie pour laquelle nous pouvons être fier.

Parce que cette acquisition intermédiaire nous permettra peut-être un jour de rebondir vers le cadre de vie que nous souhaitons vraiment.

Voilà, je ne sais pas si mes propres objectifs auront su t’inspirer.
Mais j’espère vraiment qu’ils auront pu t’aider à trouver comment définir tes propres objectifs pour atteindre ta ou tes libertés.

Sur ce, à très bientôt pour un prochain épisode.


Inscrivez-vous

Restez informé des dernières nouveautés avec

notre newsletter !

0 Partages

Soyez le premier à commenter