Pourquoi apprendre des connaissances utiles dans la vie ?

Pourquoi apprendre des matières qui sont valides dans la vie ?

Comment peut-on enseigner des matières sans jamais les avoir testées sur le terrain ?

En écrivant mon article « Tout ce que l’on ne vous dit pas sur l’école » , je me suis rendu compte que sur l’ensemble de mon cursus scolaire, je n’ai pratiquement eu aucun professeur ayant testé la praticité de ses connaissances sur le terrain.
Ou autrement dit, ayant testé que ses connaissances sont utiles sur le terrain.

Il est important d'avoir des connaissances utiles sur le terrain
Au moins lui on ne pourra rien lui reprocher !

Honnêtement, sur une cinquantaine d’enseignants, j’en ai eu au grand maximum une dizaine !

Et quand je parle de terrain, je ne considère pas que quelqu’un qui s’est strictement cantonné à de la théorie ou à des concepts… soit une personne ayant validé ses connaissances sur le terrain.

Car la théorie est très importante pour comprendre un concept.
Mais la mise en pratique dans le monde réel est tout aussi importante ! 

Prenons l’exemple le plus simple, celui des professeurs d’anglais.
Est-ce que vos enseignants d’anglais vous ont déjà dit combien d’années ils avaient vécu dans un pays anglophone ?

Cela a l’air peut-être bête comme ça, mais c’est très important pour qu’ils aient pu intégrer :

  1. Le « bon » accent, pour que leurs élèves puissent mieux comprendre les « vrais natifs anglophones »
  2. Les points les plus importants à connaître, afin de s’assurer que leurs élèves commencent par apprendre les notions ou le vocabulaire les plus utilisés (selon le principe des 20-80) .

Vous me prendrez peut-être pour un extrémiste

Mais j’espère vraiment que l’éducation nationale accepte seulement des enseignants qui ont eu la chance de parfaire une langue à l’étranger pendant au moins un an !

Vous avez entièrement le droit de ne pas être d’accord avec moi.
Et plus particulièrement si vous êtes professeur de langues.
Mais soyez honnête avec vous-même.

À compétence égale, préfériez-vous apprendre d’un enseignant n’étant jamais sorti de France ou d’un enseignant ayant vécu 5 ans dans un pays où la langue est couramment pratiquée ?

L’intérêt n’est pas que pour les étudiants

Peu importe la matière d’un enseignant, je pense sincèrement qu’une formation sur le terrain serait très bénéfique pour chaque enseignant.

Des connaissances utiles pour devenir un expert
Devenez plus qu’un expert !

Car cela permet de gagner  :

  1. En confiance, car l’enseignant sait qu’il a validé ses compétences sur le terrain
  2. En expertise, car l’enseignant a une prise du recul entre la théorie et la pratique
  3. En légitimité, car l’enseignant a des compétences évaluables et reconnues

Pourquoi l’école ne nous apprend-elle pas comment gagner de l’argent ?

Des connaissances utiles pour penser riche
Et maintenant il l’enseigne !

Dans Père Riche, Père Pauvre, Robert T. Kiyosaki explique que dès son plus jeune âge, il ne comprenait pas pourquoi l’école ne lui apprenait pas comment gagner de l’argent.

Derrière cette naïveté d’enfant se pose un vrai problème de fond.
Pourquoi une grande majorité de notre formation générale ne nous apprend pas à nous préparer à notre future vie d’adulte/ vie professionnelle ?

Car je suis sincèrement convaincu que c’est notre formation générale qui doit être justement la fondation de notre vie d’adulte.

Alors ne serait-il pas logique de commencer par nous apprendre des choses qui nous serviront toute notre vie ?
Puis de nous apprendre les spécialités de notre future voie professionnelle ?

Pourquoi j’estime qu’avoir échoué ma 1re S est une chance ?

Choisissez soigneusement des connaissances utiles pour créer votre chemin
Choisissez votre chemin ! Et rebroussez le si vous vous êtes trompés !

Avec du recul, j’ai eu deux chances au lycée :

  • La première est d’avoir été admis dans la voie royale, la filière S
  • La seconde est d’avoir échoué ma 1re S et d’avoir changé d’orientation au profit du BAC technologique STG (anciennement BAC G et aujourd’hui BAC STMG)

Si je n’avais pas changé d’orientation, je ne me serais jamais aperçu que j’étais en train de perdre mon temps à apprendre des milliers des choses qui n’avaient aucune utilité pratique pour moi.
Et qui en plus n’allaient rien m’apporter professionnellement pour devenir un futur « Ingénieur informatique » .

Car oui contre beaucoup de croyance, il est possible d’être « Ingénieur » avec ce que beaucoup considèrent être comme un « sous » BAC.

Regardons en détail le contenu spécifique de ce BAC technologique  :

  • management
  • marketing
  • économie
  • droit du travail
  • gestion/comptabilité

Comme vous pouvez le constater, le BAC STMG a le grand avantage d’apprendre des matières qui ont une utilité pratique que ce soit dans notre vie professionnelle ou plus généralement dans notre vie d’adulte.

Vous n’imaginez pas à quel point je suis attristé de croiser autant d’entrepreneurs qui ont eu un BAC S par défaut et qui ne s’en servent pas.

Il n'y a pas d'ages pour apprendre des connaissances utiles
Mais mieux vaut tard que jamais…


Certains doivent même apprendre sur le tas ce que j’ai eu la chance de découvrir dès le lycée.

Que se serait-il passé s’ils avaient eu la chance, ou plutôt la possibilité, d’apprendre des matières professionnalisantes en plus de la ou des matières de leur futur métier ?

Alors oui je ne connais pas les objectifs qui vous permettront d’obtenir votre liberté.
Mais je vous conseille vraiment de bien vous renseigner lorsque vous choisirez les matières et les expériences qui serviront de terreau pour votre vie future.


Inscrivez-vous

Restez informé des dernières nouveautés avec

notre newsletter !

0 Partages

Soyez le premier à commenter