Comment gagner du temps libre pour atteindre ses objectifs ?

Comment gagner du temps libre pour atteindre ses objectifs ?

Nous avons tous des objectifs plus ou moins clairs que nous souhaitons atteindre.
Peut-être même que vous n’en avez pas conscience.
Cela peut-être d’atteindre une forme de liberté, créer son entreprise, fonder une famille, faire plus du sport, un régime, etc.
Mais beaucoup d’entre-nous, moi le premier, remettons tout à demain…
Pour finir par abandonner/oublier notre idée, notre projet, notamment parce que l’on est persuadé de ne pas avoir de temps libre.

Trop d’information tue l’information

À l’heure du numérique, nous croulons sous l’information :
– mail
– téléphone
– réseaux sociaux
– actualité (ex.: journal)
La (sur)information nous prend beaucoup de temps et d’énergie.
Elle nous empêche d’avancer sereinement vers nos objectifs.

En ce qui concerne les mails, les téléphones et les réseaux sociaux, et dans la mesure où cela reste compatible avec votre travail, je vous conseille fortement de réduire ces activités.
Le but est de les planifier à certains moments de votre journée .
Si cela vous aide, il est possible de vous créer un rituel, par exemple : « le matin j’ai le droit d’aller sur Facebook de 8h à 8h30 ».

Car gardez à l’esprit qu’un cerveau a besoin d’environ d’une demi-heure pour « charger » toutes les informations dont il a besoin.
Dans le seul but d’exprimer son plein potentiel dans une unique tâche.
La moindre déconcentration… et vous repartez de zéro… pour une nouvelle demie-heure de charge au minimum.

Parce que vous devez aussi prendre en compte que chaque chargement est très coûteux pour votre cerveau.
Cela veut dire que plus vous êtes déconcentrés et plus vous êtes fatigués.
Mais aussi que plus vous êtes fatigués et plus votre temps de « charge » augmente…

Prenons par exemple le cas d’une secrétaire qui doit rendre un rapport urgent.
Et elle reçoit des appels tous les quarts d’heure !
Cela veut dire qu’elle n’arrivera jamais à atteindre son plein potentiel dans sa réalisation du rapport.
Et peut-être même qu’il lui faudra 2 jours pour le terminer au lieu d’une demi-journée.

Comme chaque chargement est très coûteux pour le cerveau, la secrétaire sera exténuée à la fin de ses deux jours de travail.
Alors qu’elle aurait été en pleine forme sans coupure… 

Et le pire dans tout ça ?
Peut-être que son employeur lui reprochera son manque de productivité ?
Tout simplement parce qu’il était bien conscient que ce travail prenait tout au plus une journée.

Une solution simple dans ce cas serait d’utiliser un répondeur, au moins le temps de finir le rapport.
À voir avec son patron, qu’est-ce qui est le plus prioritaire ? Le rapport ? Ou le téléphone ?

Et pour les actualités ?

C’est simple, si votre métier ne nécessite pas de suivre les actualités, faites une croix dessus !

Les informations importantes vous arriveront par vos proches ou sur les réseaux sociaux.
Ne fatiguez pas votre esprit avec des informations qui seront négatives 95% du temps !

Préférez investir votre temps dans vos objectifs !
Ils avanceront plus vite et votre cerveau ne pourra que mieux se porter avec une diète d’informations négatives.

Mais si vous voulez atteindre vos objectifs, il reste encore bien d’autres loisirs chronophages :

  • apéro du vendredi soir
  • jeux vidéo
  • série télé/film/ciné
  • vidéo YouTube
  • lecture (roman, science-fiction…)

Attention, je ne dis pas qu’il est nécessaire d’arrêter ses loisirs !
Mais peut-être qu’une diète ou un arrêt temporaire peut-être envisagé un certain temps.
De même, je ne dis pas que la lecture est mal en soi.

Maintenant, imaginez que vous êtes dans le cas suivant :
1) vous êtes un lecteur de Polar
2) vous lisez 3h par semaine, ce qui me parait raisonnable à raison d’une demi-heure par jour
3) votre objectif dans la vie, ce que vous voulez par-dessus tout, est d’apprendre la méditation

Que se passerait-il, si vous réduisiez de moitié votre temps de lecture ?
Dans le but de lire un livre de méditation pendant toute l’année cela vous ferait 78h de formation.
Et si vous réduisez votre lecture de Polar à 1h, vous aurez 159h de formation en méditation.

Ne pensez-vous pas que cela changerait tout ?
Qu’en seulement un an d’effort vous seriez dans une certaine mesure un professionnel de la méditation ?

Et moi dans tout ça ?

Si on revient à mon propre cas, j’ai déjà commencé par arrêter de suivre les actualités pour gagner du temps libre.
Car c’est vrai qu’il se passe rarement des choses importantes.
Et auquel cas, j’ai toujours quelqu’un qui finit par en parler autour de moi dans les 24h.
Ou tout simplement, je le découvre lorsque je fais mon petit tour matinal de réseaux sociaux.

Et si jamais cette information ne me parvenait pas ?
Prenons le pire des cas, une troisième guerre mondiale est déclarée…
Que pourrais-je bien y faire à mon niveau ?
Absolument rien ! Et c’est également le cas pour la majorité des actualités quotidiennes !

J’ai donc pris le choix d’arrêter de me remplir l’esprit d’informations négatives sur lesquelles j’ai peu voire plutôt aucune influence.

Quant aux mails et coups de téléphone ?
Malheureusement pour moi, je ne peux pas m’y soustraire, car cela fait partie de mon travail de salarié.
Mais pour les réseaux sociaux, j’y vais une fois le matin et une fois le soir.
C’est un peu mon rituel, mais peut-être devrais-je le supprimer car finalement… j’y découvre rarement quelque chose d’intéressant.

Et pour mes loisirs ?

J’ai décidé de ne regarder des films et des séries que sur mon temps familial, soit environ 1h par jour.
De mon point de vue c’est beaucoup trop.
Mais en même temps si je n’avais pas ça, je passerai bien trop peu de temps avec ma famille.
Ce qui est pour moi bien plus inexcusable.
C’est donc un mal pour un bien, et puis il faut savoir aussi se détendre sur son temps libre.

J’ai également pris la décision de passer un contrat avec moi même : « Tu dois arrêter de jouer aux jeux vidéo« .
Et je m’autorise à y jouer uniquement lorsque j’ai vraiment besoin de souffler.
Et croyez-le ou non, j’ai su honorer mon contrat en restant honnête avec moi-même.
Je n’ai pas joué plus de 10h en 6 mois alors qu’avant je jouais 10h minimum par semaine.

Imaginez qu’en comptabilisant uniquement le temps de jeu économisé, j’ai gagné 250h de temps libre pour apprendre !
Si on considère qu’une journée de travail dure 8h, j’ai accumulé l’équivalent de 1 mois de travail pour atteindre mon objectif, ce qui avec le recul est juste incroyable ! 

D’ailleurs, je m’aperçois en écrivant ces lignes que je ne vous ai pas encore parlé de mon objectif.
En réalité il est très simple, mon but est d’apprendre et continuer à apprendre tout ce qui me permettra matériellement, virtuellement ou psychologiquement d’atteindre ma liberté.

Mais je pense que le plus important n’est pas moi… mais vous !
Que feriez-vous avec 1 mois de temps libre ?
Imaginez-vous seulement tout ce que vous pourriez accomplir ?
Peut-être même serait-ce suffisant pour atteindre vos propres objectifs ?

Et pour aller plus loin ?

Trouver du temps libre avec La semaine de 4 heures

Je vous conseille vivement de lire le livre de Tim Ferriss La semaine de 4 heures.
Car je me suis aperçu après lecture, que je n’avais fait qu’appliquer l’un des très nombreux conseils que l’auteur avait donnés dès 2007.
Il est disponible sur Amazon au format Broché, Kindle et livre audio.

Donc même si vous n’avez pas le temps de lire, vous n’avez pas d’excuse !
En l’écoutant au format audio avec Audible, vous aurez très certainement le temps d’écouter un chapitre par jour dans les transports en commun ou dans votre voiture !


Inscrivez-vous

Restez informé des dernières nouveautés avec

notre newsletter !

0 Partages

2 Comments

    • PensezLiberté

      Salut Olivier,

      C’est toi qui aura mis le premier commentaire du blog 😉 !
      Merci pour ton retour, j’espère que cela te sera utile.