Comment faire des études de développeur informatique en France ?

Comment faire des études pour devenir développeur en France ?

Cet article est le second d’une série de trois permettant d’apprendre « Comment devenir développeur en partant de zéro ?  ».
Attention, cet article s’adresse uniquement à ceux qui peuvent faire des études pour devenir développeur informatique en France.

Si ce n’est pas le cas, je vous propose de lire l’article suivant (à venir).
Ou à revenir à l’article chapeau, suivez le lien suivant.  

À vous qui pouvez faire des études de développeur informatique en France

Si vous n’avez pas encore commencé ou terminé le lycée

Jeune diplômée d'études de développeur informatique
Un peu de motivations moussaillon !

Les BAC S ou SI sont théoriquement à privilégier pour faire ensuite des études de développeur informatique.
Notamment parce que ce sont des BAC qui vous ouvrent un maximum de porte après le lycée.

Et si je dis théoriquement, c’est parce que de mon point de vue ils vont malheureusement vous apprendre un tas de choses qui ne vous serviront jamais dans votre vie de développeur ou même dans votre vie tout court…

D’ailleurs, c’est un point que j’abordais déjà dans mon article «Pourquoi apprendre des connaissances utiles dans la vie ? ».

Si je me permets de vous dis ça, c’est parce que j’ai commencé par faire une première S.
Et que j’ai finalement changé d’orientation pour faire un BAC STG (anciennement BAC G et actuellement nommé STMG).

Et pour l’anecdote

J’ai même un ami qui était tellement intelligent que des enseignants ont tout fait pour l’empêcher d’aller en un BAC STG.
En effet, je pense qu’il avait largement les capacités d’avoir 18 de moyennes au BAC S !

Vous vous demandez peut-être pourquoi il ne voulait pas aller en BAC S ?
Tout simplement parce qu’il avait compris bien avant moi que le BAC STG lui serait plus utile dans la vie pour faire des études pour devenir développeur informatique.

Quel est donc l’intérêt du BAC STMG ?

Le BAC STMG a l’avantage de commencer à vous apprendre à développer.
Ce qui à ma connaissance n’est pas encore possible dans les autres BAC.

Mais, ce qui m’a particulièrement plu, et j’en avais déjà parlé dans mon article sur l’école, c’est que c’est un BAC bien plus terre à terre.
Ce BAC vous apprend uniquement des matières qui vous serviront plus tard.
Management, économie, droit, gestion… et informatique !

Je ne dis pas que toutes les matières sont particulièrement agréables à apprendre.
Mais elles vous serviront au moins toutes en partie dans votre vie professionnelle que vous soyez employé, employeur ou même simple indépendant !

C’est donc à vous de juger en fonction de votre niveau et vos envies si vous préférez opter pour un BAC S, SI, STMG… ou même un autre 😉 !

Et si vous avez un autre BAC ou même pas de BAC, rien n’est perdu c’est ce que nous allons voir un peu plus loin.

Et le BAC STI2D dans tout ça ?

Je ne connais pas suffisamment le BAC STI2D en détail pour avoir un avis tranché.
Dans l’absolu, je dirai que le programme semble bien plus adapté que celui de S ou SI pour continuer vers un cursus permettant de faire des études de développeur informatique.
En m’étant renseigné, il serait a priori plus facile que le BAC S et moins que le BAC STMG.

En revanche, le plus important à mon sens, n’est pas de savoir qu’elle est le BAC le plus facile !
Mais de déterminer quel est le BAC qui est le plus fait pour vous !

Et pour savoir s’il vaut mieux faire un BAC S, SI, STI2D ou STMG, c’est à vous de choisir en fonction de vos inspirations.
Pour ça, je vous conseille de vous renseigner et de comparer les matières.
Puis posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’elles sont les matières qui vous plaisent le plus ?
  • Qu’elles sont les matières qui ont le plus de débouchés ?
  • Qu’elles sont les matières qui répondent le plus à vos aspirations professionnelles ?

Et dernier conseil.
Ne cédez pas à la pression sociale qui laisse entendre que plus un BAC est difficile, meilleur il est pour vous.
Rappelez-vous de mon ami qui n’a pas voulu faire de S, cela ne l’a pas empêché d’être épanoui, bien au contraire !

Comment faire des études supérieures de développeur informatique sans BAC ?

Renaissez de vos cendres avec des études de développeur informatique
Il est toujours possible de renaître de ses cendres !

Je ne vais pas vous mentir ne pas avoir de BAC est une vraie épine dans le pied.
Mais vous l’aurez compris, si je vous en parle c’est qu’il existe des solutions.

Je ne veux pas non plus vous vendre du rêve, mais sachez que même sans BAC il est possible candidater pour passer un BTS ou DUT.
Vous pouvez donc obtenir sans BAC un BAC+2 et même au-delà !

Concernant le BTS, les places sont chères

Ainsi il vous faudra un dossier en béton pour être sélectionné parmi tous les candidats dont pratiquement tous auront le BAC.
Mais cela n’est pas impossible pour autant, il n’y a que ceux qui s’en sont donnés les moyens qui ont réussi 😉 !

Peut-être pouvez-vous maximiser vos chances en postulant aussi dans un BTS moins demandé ou avec plus de places ?

Et pour le DUT ?

Il vous faudra d’abord préparer pendant un an un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires).
Ce diplôme vous servira d’équivalent au BAC pour avoir le droit d’accéder aux études universitaires dont je vous parlerai plus bas !

Et finalement l’école 42 ?

Peut-être êtes-vous une perle qui n’a jamais eu la chance de briller ?

L’école 42 a été fondée par Xavier Niel pour vous offrir la seconde chance que vous méritez.
Elle est ouverte à toute personne majeure sans nécessité de diplôme.

Attention la sélection est très dure, seuls les plus investis seront capables d’entrer et de sortir de l’école 42.
Mais encore une fois, il n’y a que ceux qui se donnent les moyens qui peuvent réussir !

Que faire après le lycée avec un niveau BAC ou supérieur ?

Promotion de développeur informatique
Courage s’il vous reste quelques années 😊 !

Dans l’absolu je dirai, tout dépend de vos envies et de votre porte-monnaie…

L’école d’ingénieur

Sachez que l’école d’ingénieur est considérée comme beaucoup comme la voie royale.
Car certains diplômes d’ingénieur (BAC+5) permettent d’assurer un meilleur salaire.

Mais certaines de ces écoles peuvent aussi coûter très cher.
Et là-dessus il faut être très attentif, car plus cher ne veut pas toujours dire meilleur 😉 !
École d’ingénieur ou pas, pensez toujours à vérifier le coût d’opportunité.

En effet, en ayant payé une école d’ingénieur plus cher vous pouvez avoir :

  1. Un salaire inférieur à une école d’ingénieur 5x moins cher
  2. Le même salaire qu’un master d’une université gratuite
  3. Un meilleur salaire, mais pas suffisant pour compenser/rattraper le coût de l’école
  4. Un meilleur salaire qui compense rapidement le coût de l’école (ce que je vous souhaite)

En ce qui concerne les conditions d’entrée, elles sont très variables d’une école d’ingénieur à l’autre.
Certaines prévoient un cursus démarrant après le BAC, d’autres à partir d’un BAC+2 ou BAC+3.
Certaines imposent d’avoir validé une classe préparatoire, d’autres non.
Certaines sont très sélectives à l’entrée, d’autres non.

En termes de compétences, là aussi il existe de tout, ce qui explique les différences de salaires à l’embauche.
Certaines écoles d’ingénieur sont très réputées à juste titre, et d’autres ont une pédagogie très discutable…

De ce fait dire que l’école d’ingénieur est la voie royale n’est ni complètement vrai ni complètement faux étant donné que cela dépend complètement de l’école.

Alors je vous préconise de vraiment bien vous renseigner avant de vous inscrire.
Mais ce conseil restera vrai tout au long de votre vie, et pas uniquement pour les écoles d’ingénieur 😉 !

L’université

Vous pouvez aussi aller à l’université / la FAC.
C’est possible du moment que vous ayez un BAC (général et même parfois technologique) ou un DAEU.

Sachez qu’il est fortement recommandé d’aller jusqu’au Master (BAC+5), car les diplômes intermédiaires (DEUG, licence) ne sont pas très bien reconnus dans le milieu professionnel.
Tout simplement parce que l’université enseigne essentiellement du contenu théorique et les étudiants manquent de pratiques.

Cependant, je ne recommanderai pas d’y aller directement

La première année et demie, soit les 3 premiers semestres, vous apprendront certes de l’informatique, mais… en continuant le programme du BAC S…
Le taux d’échec/de redoublement est assez important, car le niveau « suite du BAC S » est plutôt difficile.

Mais le pire à mon sens est que la moitié des heures de cours sont passée à vous apprendre des matières qui ne vous serviront plus à partir du quatrième semestre !
Ce qui me ramène encore à mon article « Pourquoi apprendre des matières qui sont valides dans la vie ? ».

La justification officielle est la suivante « l’éducation nationale souhaite laisser la possibilité à ses étudiants de changer d’orientation pendant les 3 premiers semestres ».
À mon sens, c’est un vrai gâchis de temps pour ceux qui savent déjà ce qu’ils veulent faire !

Si vous voulez passer par l’université, je vous recommande de passer préalablement par un BTS ou un DUT, dont je vous parlerai juste en dessous.

Car quitte à redoubler deux fois la 1re année de FAC, autant passer deux ans à obtenir un autre diplôme en informatique.
Ce même diplôme qui vous permettra de rentrer en deuxième année de FAC, voir même en 3e année si vous avez de la chance !

Et dernier conseil, comme toujours n’oubliez pas de vous renseigner sur le master.
Vérifiez notamment que  :

  1. Le programme enseigné correspond à vos attentes
  2. Le master soit un minimum réputé ou autrement dit que le master ne vous donne pas des compétences théoriques qui ne sont pas utilisées en dehors du monde de l’université…

Le BTS et le DUT

Le BTS (BAC+2) et le DUT (BAC+2) sont assez proches.
Le plus simple pour comparer les deux est de dire que le premier est plus pratique et le second plus théorique.

Ces deux diplômes ont pour but de vous donner les compétences nécessaires dans votre futur milieu professionnel.
Même si des matières vous intéresseront moins que d’autres, globalement elles vous serviront toutes à un moment ou un autre.

Contrairement à la FAC qui attend implicitement que vous ayez un niveau BAC S, le BTS et le DUT ont un cursus qui a été prévu pour que vous puissiez partir de zéro !
À l’exception du français, de l’anglais et des maths où un niveau lycée général (ou technologique) est suffisant.

Ce sont des diplômes qui offrent au plus grand nombre d’avoir une chance de pouvoir réussir !

Cependant, sachez qu’avoir un BTS ou un DUT n’est pas suffisant pour le monde professionnel.
Il vous faudra au minimum une licence pro !

Mais je vous recommande vraiment de persévérer jusqu’à un BAC+5.
Tout simplement parce que, si je devais paraphraser un de mes anciens professeurs, « il manque tellement d’ingénieur que même les plus mauvais d’entre vous trouveront toujours du travail« .

Si ce n’est pas forcément très agréable à entendre, il faut être pragmatique et se dire que c’est une chance !

La classe préparatoire

La prépa est un BAC+2 qui peut être une alternative au BTS/DUT.
Mais elle est aussi beaucoup plus sélective que ces deux derniers !  
Elle est accessible avec un BAC S, SI ou STI2D (normalement le BAC STMG n’y ait pas prévu mais qui ne tente rien…).

De plus elle vous demandera généralement bien plus de travail et d’investissement qu’un BTS/DUT.
C’est pourquoi elle est aussi souvent considérée comme faisant partie de la voie royale et qu’elle peut être un prérequis pour rentrer en école d’ingénieur.

Une petite mise en garde toutefois.
Comme à chaque fois renseignez-vous sur le programme.
Il serait dommage de choisir une classe préparatoire juste pour le prestige alors que la moitié de ses cours ne sont utilisables nulle part !

La licence professionnelle

Je vous l’ai déjà dit, je vous recommande fortement d’aller jusqu’à un BAC+5 pour que vous ne le regrettiez pas plus tard professionnellement.
Mais je peux comprendre que cela ne soit pas votre volonté.
Et de toute façon, un BAC+3 n’empêche pas d’avoir une vie épanouie 😉 !

Car la licence professionnelle est un BAC+3 qui peut vous permettre de finir votre cursus scolaire plus tôt.
Elle apporte une formation « professionnalisante » qui vous donnera une expertise dans un domaine, un langage ou une technologie très spécialisée.

Elle est accessible pour tout détenteur d’un diplôme BAC+2 en informatique sur dossier.

Étant donné que chaque licence professionnelle est spécialisée dans un domaine, prenez bien le temps de regarder les matières enseignées pour savoir :

  1. Si elles vous plaisent, étant donné que vous serez très certainement amené à travailler dans sa spécialité
  2. Si elles ont de la débouchée, car ce serait dommage de se former dans une spécialité qui ne recrute pas (même si les chances sont faibles en informatique)

Pour terminer, sachez que vous pourrez toujours passer une autre licence pro après une licence pro.
Ce qui est idéal quand vous vous apercevez que vous n’avez pas aimé la première !
Ou parce que vous souhaitez avoir une double spécialité !

Mais attention, vous serez toujours considéré par la majorité des entreprises comme un BAC+3…

Le MIAGE

Le MIAGE ou Master de méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises, est un diplôme universitaire BAC+5.
Il est accessible à partir du BAC+3.

La différence avec un Master « classique » est qu’il vous donne une double compétence mi-Informatique mi-Gestion.

A noter également que chaque MIAGE a sa propre spécialité de parcours.

Que faire si vous avez déjà de l’expérience et ne souhaitez pas faire des études de développeur informatique ?

Avoir de l'expérience sans avoir fait d'études de développeur informatique
Félicitation vous êtes la preuve vivante qu’on peut réussir sans avoir le diplôme adéquate !

La VAE (ou Validation des Acquis de l’Expérience) est une vraie opportunité pour faire reconnaître vos compétences acquises sur le terrain.
Elle s’adresse à ceux qui ont déjà eu une expérience (de salarié, de bénévole, de volontaire ou de syndicat) et qui ne souhaite pas retourner faire des études.

Cette opportunité permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou d’une qualification professionnelle.
Si vous avez appris votre métier sur le tas, pensez-y 😉 !

Que faire si vous avez déjà un diplôme BAC+2 ou supérieur, mais hors informatique ?

Chaque compétence métier est bonne à prendre pour un développeur informatique
Rien n’est perdu, toutes les compétences sont bonnes à prendre !

Là encore il existe plusieurs solutions.

Si vous êtes encore dans les études ou si vous venez à peine de les terminer, étudiez la possibilité de reprendre un cursus classique d’informatique.
Tout simplement parce qu’il est plus facile de battre le fer tant qu’il est chaud, que de retourner à l’école après l’avoir arrêté.

Par exemple, j’ai un ami qui avait une licence de biologie et qui à défaut de trouver un emploi a décidé de repartir sur une licence d’informatique.

Mais je comprends parfaitement que vous n’ayez pas envie de recommencer de zéro après un BAC+5 ou même un BAC+3.

Sachez qu’il existe des organismes de reconversions professionnelles qui s’engagent à vous donner une formation accélérée en 6 mois.
Et qui en plus vous garantissent l’embauche grâce à des partenariats.

Je ne connais pas assez les services de reconversion pour vous en proposer un plutôt qu’un autre.
Mais je vous donne, à titre d’exemple, le GEFI.

Néanmoins je ne recommanderai ce parcours qu’à ceux ayant la volonté de s’accrocher et de s’auto-former…
Car il est évident que 6 mois seules ne suffisent pas à rattraper 3 à 5 ans de formations en informatique.
Et pour ça, je ne peux que vous recommander de regarder comment vous pouvez vous auto-former avec le premier article de cette série d’articles.

Et si vous voulez des solutions pour des études de développeur informatique qui ne se limitent pas à la France ?

Faire des études de développeur informatique partout dans le monde
Il existe des solutions à l’échelle mondiale !

Et bien dans ce cas, je vous conseille de regarder l’article suivant « Comment être certifié d’être développeur où que l’on soit dans le monde ? »


Inscrivez-vous

Restez informé des dernières nouveautés avec

notre newsletter !

0 Partages

Soyez le premier à commenter